A propos

Les projets du PNR68 « Protection de la ressource sol » ont permis de dresser l’état des lieux concernant les priorités d’action en termes de protection du sol : compaction, érosion, pertes de matière organique, perte de biodiversité et polluants. Avant d’envisager l’engagement de toute mesure de protection du sol, des outils de diagnostic sont essentiels pour mesurer les risques encourus et gérer les problèmes identifiés en définissant des solutions techniques efficientes. Cependant, il existe de nombreux outils qui s’adressent à la fertilité du sol. Face à cette foison, il faut faire un choix. Dans une perspective d’appropriation des outils mais aussi de gain d’autonomie, la meilleure personne pour faire ce choix est l’agriculteur. Toutefois il doit être accompagné sur le plan technique et scientifique.

Le projet Progrès Sol a été lancé en 2017 pour une durée de 5 ans. Dans une démarche participative, un réseau de 42 agriculteurs vaudois, intéressés par la fertilité du sol, a été créé. Le projet vise à les faire réfléchir aux priorités d’action et à les amener à identifier les outils de diagnostics et de conseil nécessaires pour les rendre autonomes dans la gestion de la fertilité des sols. A cette fin, un accompagnement scientifique et technique est assuré par FiBL et Proconseil pour garantir la pertinence des outils, aider aux développements complémentaires nécessaires et suivre les évolutions possibles.