Le projet repose sur un réseau de 42 agriculteurs vaudois intéressés par la fertilité du sol.